Le massage de bien-être  n'a pas de finalité sexuelle. Je me réserve le droit de refuser ou d'arrêter le massage à tout moment si un problème de cet ordre survenait.

 

Je m'engage à respecter les règles de confidentialité, l'intégrité, les valeurs et croyances, ainsi que la liberté de la personne reçue.

 

Je respecte le droit à l'intimité et à la pudeur du client ainsi que les règles d'hygiène et de propreté liées à l'exercice de ce métier et attend ce même respect de la part des clients.

 

Le massage bien-être est un soin de relaxation et de détente, à but non thérapeutique et non médicalisé. Il s’agit de soins de bien-être conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret n° 60665 du 4 juillet 1960, à l’article L489 du code de la santé publique et au décret n° 96-879 du 8 octobre 1996.